A quoi çà sert la Semaine Missionnaire Mondiale ?

DSC04077.JPG

 

Eh oui ! A quoi çà sert la Semaine Missionnaire Mondiale ?

Bonne question !

Comment répondre pour que vous lisiez jusqu'au bout ?

C'est à dire succintement , simplement , mais aussi en vous donnant des infos précises ???

çà sert à trois choses essentielles !

INFORMER

affiche-a4-pr-imprim

 

Permettre aux chrétiens de chaque diocèse du monde d'être sensibles et ouverts à ce que vivent les autres communautés chrétiennes ailleurs en étant informés plus spécialement sur un continent différent chaque année.

Cette sensibilisation se vit par la rencontre avec des témoins présents dans le diocèse , des missionnaires ou des volontaires de retour , par des expositions ou par des animations organisées dans les paroisses , dans les groupes et mouvements , à l'initiative des relais de la Mission Universelle ou des curés , ou encore des chefs d'établissements dans les écoles ...

 

Le Service Diocésain de la Mission Universelle apporte ses compétences et son aide à la demande ou bien encore suggère en faisant des propositions mais c'est à chacun d'inventer !

 

L'an dernier, par exemple, nous avons mis au point un GOSPEL qui a été joué déjà plusieurs fois avec les enfants du Catéchisme ou les jeunes de l'aumônerie : ce GOSPEL peut encore être demandé au Service Mission Universelle. Allez voir les albums de photos du site !

31GOSPEL 7 MAI 2011 Enfance Missionnaire

 

En 2011-2012, nous continuerons de répondre à la demande. Déjà, trois manifestations sont prévues :

  • Le Dimanche 16 Octobre 2011 à Petit Quevilly, le Gospel sera repris à 16h

  • Le Mercredi 19 Octobre 2011 à Rouen : fête de l’Enfance Missionnaire  avec les enfants des paroisses à Bihorel , Eglise Ste Claire sur Les Hauts de Rouen,

  • Le Dimanche 4 Décembre 2011 (non pas le 23 Octobre comme prévu initialement) MESSE à 11 h à la Collégiale d’EU et GOSPEL à 15h30.

41GOSPEL 7 MAI 2011 Enfance Missionnaire

PRIER  

 

Permettre aux chrétiens

  • dès l'enfance de pouvoir vivre cette expérience de la prière comme une mission en communion avec d'autres enfants et en associant la prière au partage financier de leurs efforts consentis pour aider d'autres enfants : c'est cela devenir enfants missionnaires
  • de porter dans leur prière régulièrment les missionnaires, les volontaires partis en coopération , les prêtres Fidei Donum ceux de leur diocèse ou d'un autre diocèse du monde
  • de devenir " veilleurs missionnaires" en s'engageant à porter plus spécialement dans la prière et l'offrande un diocése que l'on reçoit et pour lequel on devient intercesseur ( cela peut être une manière de donner du sens à sa solitude , à sa maladie, à la vieillesse.....)

013 EUCHARISTIE

 

PARTAGER

 

La Quête pour la Mission : universelle, liturgique, juste

 

La Semaine Missionnaire Mondiale revient, année après année.Vue de notre porte, l’Eglise peut sembler âgée et en déclin, prise dans les difficultés liées au manque de prêtres, à la réorganisation des paroisses... Pourtant, au plan mondial, l’Eglise est jeune, en croissance, et le vrai problème est de faire face à l’afflux de vocations !

Pour faire face à ce défi, les OPM, qui sont la cheville ouvrière de la «Semaine Missionnaire Mondiale», sont le principal outil de solidarité et de soutien à la mission dont l’Eglise s’est doté. A ce titre, soutenir et animer la Semaine Missionnaire Mondiale est un acte de foi et de charité, vécu partout sur la planète, un acte de confiance aussi dans la nécessité de proposer librement l’Evangile aujourd’hui.

Dans un monde sans cesse tenté par le renfermement et le repli sur soi, où l’étranger a vite fait d’être exclu, quel acte  dérangeant et prophétique cela représente de se déclarer frères et solidaires d’un continent à l’autre !

Paradoxalement, l’universel peut aussi être victime de son succès. Les jumelages sont à la mode : entre personnes, entre paroisses ou entre écoles ou encore diocèses. Quelle richesse de prendre soin les uns des autres ! Mais, les paroisses et communautés qui n’ont pas la chance d’être jumelées, que deviennent-elles ? Celles qui sont basées dans des endroits peu connus, peu attirants, oubliés, comment survivent-elles ? La réponse : grâce aux OPM !

Malgré son côté apparemment répétitif et institutionnel, la quête du dimanche de la mission est un outil unique d’équité et de vraie fraternité, qui fait confiance et n’attend rien en retour. Elle est d’ailleurs vécue partout, et surtout dans les diocèses les plus pauvres. Son fruit est réparti au plan mondial selon les besoins des diocèses. Elle donne à chaque évêque les moyens et la liberté de son action, pour la formation de ses prêtres, des catéchistes, la solidarité, les vocations et l’éducation.


Enfance missionnaire - 3 185Quand un africain remet la collecte des enfants du caté en France à un bolivien pour les enfants de la rue : Dieu sourit et se dit " j'ai bien fait de créer mes enfants les hommes , ils sont faits pour le partage et c'est ce qui est très bon !!!"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Hébergé par Overblog