Evènement de l'Enfance Missionnaire

Pendant la Semaine Missionnaire Mondiale, la messe d'ouverture aura lieu le dimanche 17 octobre en l'église de Maromme, à 10h30.

Le 20 Octobre, sera organisé un rassemblement de l'Enfance Missionnaire avec tous les enfants du catéchisme du plateau de Boos, Bonsecours et St Jacques sur Darnétal. Ce rassemblement aura lieu de 10h à 16h dans l'établissement la Providence de mesnil-Esnard, et sera animé par le groupe KALKAYA, groupe de musique Bolivienne.

 

L'Enfance Missionnaire permet de faire découvrir dans l'enfance, non pas une faiblesse que l'on assiste, nourrit et éduque, mais une force à mettre au service de l'Eglise.

 

35 les enfants sont aussi des missionnairesLors de ce rassemblement, sous forme d'ateliers, d'animation musicale et de témoignages, les enfants partiront à la découverte de quelques pays d'Amérique Latine et se familiariseront avec les objectifs de l'Enfance Missionnaire.

  

Qu'est ce que le groupe KALAKAYA?

K’ALAQAYA, provient d’une contraction de deux mots aymara “K’ala” et “Laqaya” et signifie Ruines de Pierres.

 Le groupe K’alaQaya est un groupe qui s’est créé le 1er mai  1998, dans la ville de Tiwanaku (en Bolivie), et qui depuis cette date, a vécu plus de 10 ans de vie artistique , interprétant de la musique folklorique...héritage de leur culture.

 

·         K’alaQaya, ce sont tout d’abord des jeunes, qui se sont rencontrés au sein d’une Eglise de El Alto. Et qui animant des chants liturgiques ont un jour décidé d’aller plus loin et de développer leurs talents à travers la musique folklorique.

 

Le groupe a alors connu de nombreux succés durant plusieurs années, notamment à travers des festivals, des concours, et a gagné en 1998 le premier prix pour l’originalité de ses compositions. Et ils ont eu l’opportunité d’être invités par le diocèse de Hildesheim en 1999 pour se présenter aux “Journées boliviennes en Allemagne”. Et ainsi, se faire un peu connaître de l’Europe, notamment à travers la réalisation d’un disque “Thujtumpisay”.

Depuis, ils viennent en Europe tous les deux ou trois ans avec de nouvelles performances musicales, sans perdre la caractéristique première de l’existence du groupe: communiquer et faire connaître la culture Bolivienne.

  kalaqaya grupo

·         K’alaQaya c’est aussi le centre culturel “Ayllu K’alaQaya”

 

L’une des réussite et fierté du groupe, fut la fondation d’un centre culturel dans la ville de El Alto. Un centre culturel au service de l’enfance et de la jeunesse alténienne... “Allyu K’alaQaya”. Centre qui prétend se convertir en un point de référence dans la formation musical et de danse des jeunes de El Alto, priorisant la diffusion de la culture et du folklore bolivien. Ce qui est pour les jeunes des régions les plus pauvres un savoir culturel précieux, tremplin pour l'insertion sociale.

Le choix du groupe a été fait il y a quelques années, de se consacrer entièrement à leur projet "Allyu K'alaQya" sans pour autant délaisser leurs activités musicales.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Hébergé par Overblog