Lundi 18 Octobre 2010 : Prière non-stop dans le diocèse

Dans notre diocèse, nous avons reçu le Lundi 18 Octobre 2010, comme journée de prière non-stop pour les missionnaires. Il est évident que c'est mieux de se relayer ce jour là mais si vous avez un groupe de prière un autre jour, vous pouvez toujours vous référer au document ci-après qui vous donne une trame pour être en communion avec les chrétiens d'Amérique Latine et des Caraïbes.

Aujourd'hui voici le relais de prière prévu (pour ce que nous avons eu pour informations) :

 

- Après-midi de prière à la Maison de retraite de la Compassion, rue d'Ecosse à Rouen

 

- 13h15-14h15 : équipe de K T à la Providence de Mesnil-Esnard

 

- 15h-15h30 : groupe de prière au Jardin d'Arcadi à Mont Saint Aignan

 

- 17h-18h : temps de prière à Yvetot

 

- 18h : Messe à Mont Saint Aignan suivi d'un temps de prière à 19h

 

- 18h : Temps de prière Rue des Canadiens, à la communauté des Petites Soeurs de l'Assomption dans les Hauts de Rouen

 

- Entre 18h et 20h : Temps de prière à la communauté des Soeurs de La Providence de Mesnil-Esnard

 

 

Semaine Missionnaire Mondiale

« Joie pour les cœurs qui cherchent Dieu »
Prière continue – Lundi 18 octobre 2010

 

Introduction / entrée

Cette 84e semaine missionnaire mondiale est célébrée du 17 au 24 octobre 2010 pour inviter tous les Chrétiens du monde à se soutenir mutuellement dans leur mission universelle d’évangélisation. Cette année, la semaine missionnaire nous invite à aller à la rencontre de l’Amérique latine et des Caraïbes.

Le thème retenu cette année est extrait du psaume 104 : « Joie pour les cœurs qui cherchent Dieu ».

Tout au long de ce mois d’octobre, les diocèses de France se relaient pour assurer une prière continue pour la mission dans le monde. Nous faisons partie de cette chaîne.

Pour nous aujourd’hui, c'est aussi l'occasion de ne pas oublier Haïti qui a été durement touchée par le tremblement de terre. Pendant longtemps, elle aura besoin de nous tous pour se remettre debout et pour que la Mission de l'Église puisse reprendre et continuer sa tâche d'évangélisation. Pour Haïti, nos solidarités devront durer.

Notre moment de prière se répartit en quatre temps : tout d’abord un temps pour découvrir l'Église d'Amérique latine ; puis un temps d’écoute de la Parole de Dieu, et de témoignages divers ; ensuite nous chanterons pour rendre grâces de tout ce que le Seigneur fait encore aujourd’hui par son Église, en particulier en Amérique latine, et par les hommes de bonne volonté ; enfin nous partagerons des intentions de prière.

R. Terre et ciel chantez sans fin
Le Dieu trois fois saint.

1.  Il est digne et juste de vous louer Seigneur
Pour votre majesté infinie.

 

DSC00043

 

I. Découverte de l’Église d'Amérique latine

L’Amérique latine c’est :

ñ 20 millions de km2,

ñ 600 millions d’habitants

ñ pauvreté, richesses mal réparties, conflits de terre, déforestation, narcotrafic, migrations, extension des sectes...

ñ mais aussi : fin des dictatures, démocratisation, organisation de la société civile (forums sociaux mondiaux, vie associative, ONG, syndicats)

L’Église d'Amérique latine et des Caraïbes c'est :

ñ 500 ans d'évangélisation,

ñ 492 millions de catholiques

ñ 770 diocèses

ñ 31 500 paroisses

ñ 35 cardinaux

ñ 830 évêques

ñ 57 000 prêtres

ñ 5 400 diacres

ñ 1,5 millions catéchistes

ñ 36 500 grands séminaristes

Depuis 40 ans, cette Église a pris comme idéal « la priorité aux pauvres ». Elle a ainsi inventé la théologie de la libération. Cette Église reçoit des missionnaires, mais elle en envoie aussi de nombreux (en Afrique ou en Europe par exemple). C'est avec cette Église que nous allons écouter la Parole de Dieu et louer le Seigneur.

 

DSC00078.JPG

 

II. Le temps de l’écoute de la Parole de Dieu

Écoute, écoute (T40) p 514

1.  Ils ont marché au pas des siècles
Vers un pays de joie.
Ils ont marché vers la lumière
Pour habiter la joie.

R. Écoute, écoute, surtout ne fais pas de bruit,
On marche sur la route, on marche dans la nuit.
Écoute, écoute, les pas du Seigneur vers toi,
Il marche sur ta route, il marche près de toi.

2. Ils ont laissé leurs cris de guerre
Pour des chansons de paix.
Ils ont laissé leur bout de terre
Pour habiter la paix.

Lecture de l'évangile selon St Luc (Lc 19,1-10)

Dieu continue d'appeler à la conversion en Amérique latine et chez nous.

Jésus, étant entré dans Jéricho, traversait la ville. Et voici, un homme riche, appelé Zachée, chef des publicains, qui cherchait à voir qui était Jésus ; mais il ne pouvait y parvenir, à cause de la foule, car il était de petite taille. Il courut en avant, et monta sur un sycomore pour le voir, parce qu'il devait passer par là. Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit : « Zachée, hâte-toi de descendre ; car il faut que je demeure aujourd'hui dans ta maison. » Zachée se hâta de descendre, et le reçut avec joie. Voyant cela, tous murmuraient, et disaient : « Il est allé loger chez un homme pécheur. » Mais Zachée, se tenant devant le Seigneur, lui dit : « Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens, et, si j'ai fait tort de quelque chose à quelqu'un, je lui rends le quadruple. » Jésus lui dit : « Le salut est entré aujourd'hui dans cette maison, parce que celui-ci est aussi un fils d'Abraham. Car le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

  

 Psaume 26

1. Le Seigneur est ma lumière et mon salut,
De qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie,
Devant qui tremblerais-je ?

2. J’ai demandé une chose au Seigneur,
La seule que je cherche :
Habiter la maison du Seigneur
Tous les jours de ma vie.

3. Écoute, Seigneur, je t’appelle !
Pitié ! Réponds-moi !
Mon cœur m’a redit ta parole :
« Cherchez ma face ».

4. C’est ta face, Seigneur, que je cherche :
Ne me cache pas ta face.
N’écarte pas ton serviteur avec colère,
Tu restes mon secours.

5. J’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur
Sur la terre des vivants.
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ;
Espère le Seigneur. »


 

Témoignages des gestes de fraternité

La parole passe aussi par ce que vivent les communautés chrétiennes à travers le monde. Les témoignages que nous allons écouter maintenant sont le signe de la vitalité de la parole reçue et transmise.

Témoignage du P.Paul André Arnaudon, Fidei Donum au Chili.

Mon désir de venir en mission est bien antérieur à mon séminaire. Je voulais être prêtre pour le monde en voie de développement. Je sentais que les pays les plus défavorisés devaient attirer notre attention. De fait, dans mes premières années au Chili, j’ai trouvé une manière différente de vivre la foi, l’espérance, la lutte pour la vie et la survie. J’ai trouvé l’espérance des pauvres de ce monde. J’ai été surpris par les premiers commentaires d’Évangile faits par la communauté quand j’étudiais l’espagnol au Mexique. Et depuis, j’ai continué à écouter et à partager la lecture de l’Esprit dans la bouche des pauvres.

Après 39 ans au Chili, je continue d’être passionné par la lecture de l’Évangile et les découvertes que cela suppose de jour en jour, en communauté et en communion avec la vie. J’ai appris des dynamiques différentes de relation de foi et de vie d’Église. J’ai appris à vivre comme jeune prêtre avec le peuple de Dieu par le concile Vatican II.

Vocations missionnaires haïtiennes

Les nombreux séminaristes de ce pays, leurs familles et leurs éducateurs, ont été durement touchés par le séisme. Plusieurs sont morts, d’autres sont amputés d’un membre et devront recevoir une prothèse. Il faut leur redonner des moyens de poursuivre leur formation : bâtiment, bibliothèque, mais aussi des professeurs et des accompagnateurs. Cela demande des financements et notre prière, un engagement dans la durée.

  

DSC00229.JPG

 

III. Le temps de la méditation par le chant

Introduction

Par le chant continuons notre action de grâces, pour tout ce que le Seigneur fait par sa parole dans le monde aujourd’hui.

Au cœur de ce monde (A238)

R. Au cœur de ce monde, le souffle de l’Esprit fait retentir le cri de la Bonne Nouvelle !
Au cœur de ce monde, le souffle de l’Esprit met à l’œuvre aujourd'hui des énergies nouvelles !

2.  Voyez, les affamés de Dieu : ils font régner toute justice !
Voyez, les amoureux de Dieu : ils sont admis de tous les hommes !
Voyez, ceux qui ont foi en Dieu : ils font que dansent les montagnes.

Silence

Ta nuit sera lumière de midi (G212)

1.  Si tu dénoues les liens de servitude,
Si tu libères ton frère enchaîné,
La nuit de ton combat sera lumière de midi (bis)
Alors de tes mains pourra naître une source,
La source qui fait vivre la terre de demain
La source qui fait vivre la terre de Dieu.

 2. Si tu partages le pain que Dieu te donne,
Avec celui qui est ta propre chair
La nuit de ton amour sera lumière de midi (bis)
Alors de ton cœur pourra sourdre une eau vive
L'eau vive qui abreuve la terre de demain,
L'eau vive qui abreuve la terre de Dieu.

Silence

 

DSC00222.JPG 

 

IV. Temps de l’intercession

Invitatoire

En cette journée de prière pour la Mission Universelle de l’Église, plus que jamais, élargissons notre prière aux dimensions du cœur de Dieu et des besoins du monde.

R. Ô, ô Seigneur, en ce soir, écoute nos prières.

- Avec les chrétiens d’Amérique latine qui voient dans l’Évangile un appel à lutter contre l’injustice et la pauvreté, avec ceux d’Haïti qui reconstruisent leur pays, nous te prions, Seigneur.

R. Ô, ô Seigneur en ce soir, écoute nos prières

- Avec les chrétiens d’Afrique qui œuvrent pour la réconciliation, la justice et la paix…

R. Ô, ô Seigneur en ce soir, écoute nos prières

- Avec les chrétiens du Moyen Orient, pris dans la tourmente des guerres et de l’intolérance...

R. Ô, ô Seigneur en ce soir, écoute nos prières

- Avec les chrétiens d’Asie à la recherche de la sagesse et de l’harmonie, qui s’engagent au service des rejetés de la société…

R. Ô, ô Seigneur en ce soir, écoute nos prières

- Avec les chrétiens d’Océanie qui portent sur les océans ta Bonne Nouvelle de libération,

R. Ô, ô Seigneur en ce soir, écoute nos prières

- Avec les chrétiens d’Europe qui s’engagent de plus en plus dans solidarité et le partage.

Conclusion lue par le prêtre :

Accueille favorablement nos prières, Seigneur,  et celles que nous t’adressons personnellement en silence. Fais qu’en ce jour d’action de grâces, ton amour puisse illuminer notre terre, toi qui vis et règnes, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. AMEN

  DSC00217.JPG

 

Conclusion

Unis dans un même esprit, avec nos frères et sœurs d’Amérique latine, nous pouvons dire la prière à Notre Dame de Guadalupe :

Vierge au visage métis, patronne du continent de l’espérance : l’Amérique latine.

Toi qui connais ce monde ravagé par la guerre, l’indifférence et l’injustice, où certains vivent dans l’abondance, où d’autres meurent de faim, intercède auprès de ton Fils pour que de nombreux jeunes du monde entier et ici, avec un regard et un cœur universels, soient prêts à quitter leur pays.

Qu’ils suivent ton exemple de don total à Dieu et soient au service des plus pauvres. Qu’ils vivent et annoncent dans la joie à tous les hommes, sans distinction de race ni de nation, la bonne nouvelle du Royaume de Dieu. Royaume de fraternité, de justice et de paix.

Qu’ils fassent le monde nouveau, où nous vivrons tous solidaires les uns des autres.

Et que Dieu Père reçoive la louange de tous.

Pour conclure notre prière nous prenons le chant Peuple de frères

 

Chant : Peuple de frères (T122) p361)

1. Dans la nuit se lèvera une lumière,
L’espérance habite la terre :     
La terre où germera le salut de Dieu !
Dans la nuit se lèvera une lumière,
Notre Dieu réveille son peuple.

R. Peuple de frères, peuple du partage,
Porte l’Évangile et la paix de Dieu (bis).

3. La tendresse fleurira sur nos frontières,
L’espérance habite la terre :    
La terre où germera le salut de Dieu !  
La tendresse fleurira sur nos frontières,
Notre Dieu se donne à son peuple.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Hébergé par Overblog